0
Nous contacter

Comment choisir son détecteur de fumée ?

L’emplacement des détecteurs de fumée joue un rôle important dans leur efficacité. Il est recommandé d’installer au moins un détecteur à chaque étage de la maison, y compris au sous-sol. 

La plupart des incendies meurtriers ayant lieu la nuit, placez au moins un détecteur avertisseur de fumée près de votre chambre afin que vous puissiez l'entendre.

Puisque la fumée s’élève dans les airs, il est naturellement recommandé de fixer les détecteurs de fumée au plafond.

Certains endroits sont à éviter, notamment les salles de bain, à proximité des appareils de chauffage, près des fenêtres et des ventilateurs de plafond.

 

Il existe plusieurs catégories de détecteurs : 

  • Les détecteurs qui fonctionnent sur piles ou détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) : 
Les D.A.A.F sont les systèmes les plus simples à installer ; à noter : vous trouverez 2 types de piles :
- les piles alcalines avec une durée de vie de 1 à 2 ans maximum,
- les piles lithium avec une durée de vie de l'ordre de 10 ans.
  • Les détecteurs interconnectables : 

Le rôle principal d'un détecteur interconnectable est de permettre que le déclenchement d'un détecteur transmette l'alarme simultanément à tous les autres détecteurs.

 Les D.A.A.F (à piles) peuvent être interconnectables, ainsi que les détecteurs de chaleur. 

Il existe 2 catégories de détecteurs de fumée interconnectables :
- les interconnectables filaires : les détecteurs sont réunis entre eux par un câble électrique à 2 conducteurs de faible section.
- Les interconnectables radio H.F : les détecteurs communiquent entre eux par radio.
  • Les détecteurs de fumée sur secteur 220V : 

Une pile alcaline (plusieurs années d'autonomie) vient se substituer au courant secteur en cas de panne de courant ou si vous coupez votre alimentation électrique pendant vos absences ou congés.

  • Les détecteurs de fumée en 12 Volts :
Ils sont généralement réservés pour une installation de détection incendie filaire. 

Les détecteurs de chaleur et les détecteurs de monoxyde de carbone viennent compléter la gamme de la sécurité incendie et explosions.
  • Les détecteurs de monoxyde de carbone 
Il est conseillé d'installer des détecteurs de monoxyde de carbone près des appareils de combustion susceptibles d'en dégager : la cheminée, le poêle à bois, la chaudière à gaz ...
  • Les détecteurs de chaleur
Les détecteurs de chaleur peuvent être installés dans les pièces qui ne peuvent accueillir de détecteur de fumée car le risque de provoquer des déclenchements d’alarme intempestifs est trop élevé : la cuisine, les chaufferies, les garages...